MAGESCQ - SAINT MARTIN DE SEIGNANX

Publié le par yves

Mercredi le 20 juillet 2011

À nouveau un souci avec l'armature du sac à dos, hier matin, et c'est grâce à cet ennui que la rencontre avec Bernard a eu lieu à Herm, c'était écrit !! Sac réparé tout va bien.

30 ème jour, la fin du périple approche et notre pèlerin est de plus en plus motivé … il marche toujours avec le même entrain et la même bonne humeur. 34,600 km pour rejoindre Saint Martin de Seignanx.

Janette Hélène et Didier 1811102908je profite pour faire un petit coucou à Janette et ses amis

L'épisode de l'hébergement pour cette nuit étant réglé … tout est bien qui finit bien et ce, grâce à l'intervention de Janette et ses amis de Rion des Landes, merci à eux. Suite à un coup de téléphone à Monsieur l'abbé Jean Bernard Labeyrie, curé à Saint Martin, en déplacement à Lourdes, il a spontanément promis d'héberger notre ami dans la salle Valérie cette nuit.

Ouf !! à 5h15 c'est le cœur léger que notre pèlerin commence sa journée sous un ciel couvert. Il a bien dormi sur un tatamis dans la salle de judo et c'est bien requinqué qu'il quitte la charmante localité de Magescq et ses nouveaux amis. Au premier contact à 6 heures, il avait déjà parcouru 5 km, il longe l'autoroute. Aujourd'hui pas de vent, que le souffle des camions … chose surprenante il n'y a pas les grillages de protection pour les animaux comme chez nous.

Les kilomètres défilent sous les pieds de notre pèlerin, les bourgs et villages se suivent : Houec, Desbons. La pluie est de retour et c'est sous des trombes d'eau que notre ami arrive à Saint Geours de Maremne où il décide de faire une halte et boire un café. Il songe un instant à prendre le train car marcher sur la D12 est mission impossible sans se trouver donneur d'organes avant l'heure. Pas de chance, plus de guichet, l'ancienne gare est habitée par un couple avec 5 enfants. Bernard le chef de famille propose à notre ami de le véhiculer jusqu'à Saubrigues afin d'éviter le danger de la route. Yves accepte et le voilà en voiture avec l'épouse et les enfants …

Saint Geourgs de Maremne, toujours dans le département des Landes, région Aquitaine, non loin de la frontière espagnole. Situé dans le bassin versant de l'Adour, le territoire de la commune est traversé par, outre le fleuve lui-même, des affluents de celui-ci, les ruisseaux de la Saussède et des Hontines, et les tributaires de ce dernier, les ruisseaux du Moulin Neuf et de Castaings.

L'Adour est un fleuve du bassin aquitain dans le sud-ouest, d'une longueur de 335 km il prend sa source dans le massif pyrénéen du Pic du Midi de Bigorre, au col du Tourmalet dans les Hautes Pyrénées et se jette dans l'Océan Atlantique après Bayonne, à Tarnos dans les Landes pour la rive droite et Anglet dans les Pyrénées Atlantiques pour la rive gauche.

Carrefour stratégique, Saint Geours est bâti autour de sa très belle église fortifiée romane entièrement restaurée, et a connu, au cours des deux dernières décennies, une poussée démographique importante. Sur son territoire un important parc d'activités économiques avec, entre autres, les Ets Labeyrie un des fleurons de la gastronomie et une société exploitant une usine de pastis et commercialisant des apéritifs et alcools de qualité.

église de Magescq

Église de Magescq

Saint Jean de Marsacq, village de la côte sud des Landes à mi-chemin entre Dax et Bayonne, à proximité des axes importants du département. Les St-Jeannais ont la chance de pouvoir choisir entre le coucher du soleil sur l'Océan ou partir skier sur les pistes des Pyrénées. Longé à l'Est par un fleuve St. Jean de Marsacq trouve en l'Adour sa limite naturelle avec les communes limitrophes. La partie nord-ouest appartient aux landes forestières et aux champs de maïs. Les paysages du sud sont plus variés, parfois vallonnés, couverts de bois feuillus, de prairies ou encore de pins maritimes. Au cœur du village se côtoient tradition et modernité. St. Jean se tourne indéniablement vers le tourisme avec ses gîtes ruraux, ses chambres d'hôtes et son camping à la ferme. Les randonnées pédestres sont très appréciées où l'on découvre le charme du village et de l'Adour sur des sentiers aujourd'hui classés. À la ferme autrement, biches, daims, cerfs et autruches gambadent gaiement.

On trouve une première mention de l'église Saint Jean de Marsacq dans un acte du Livre rouge de la cathédrale de Dax, daté de l'épiscopat de Bernard de Mugron (1068-1097). Il ne subsiste plus de l'édifice mentionné dans le Livre rouge que quelques fragments remployés dans les maçonneries de la tour occidentale de l'église actuelle. Cette église, dont la construction n'est pas antérieure au XIV ème siècle, se réduisait à l'origine à un chevet ouvrant sur une nef de largeur à peine supérieure par un arc aux piédroits épais.

Saubrigues, commune dans laquelle il arrive en voiture. À la limite Sud du pays tyrossais, Saubrigues est un joli village. Le village s'étend sur 2 144 ha et présente des paysages variés, allant de la pinède aux coteaux boisés, en passant par les prairies et les marais. L'agriculture tient une place importante dans l'économie locale notamment la culture du maïs et l'élevage bovin mais aussi les élevages de volailles et même d'autruches. Plusieurs agriculteurs se sont orientés vers le tourisme avec des gîtes, chambres d'hôtes et camping à la ferme.

église de Saubrigues -333086366

Église de Saubrigues

Le terme Seignanx m'intriguait … le Seignanx est une ancienne baronnie au sud-ouest du département des Landes. Cette appellation désigne aujourd'hui le territoire des communes de Tarnos, Ondres, Saint Martin de Seignanx, Saint André de Seignanx, Saint Laurent de Gosse, Saint Barthélemy, Biaudos et Biarrotte.

Le terme de l'étape de ce-jour est prévu à Saint-Martin-de-Seignanx, chef lieu du canton. C'est aussi la commune la plus étendue. Au nord, la réserve naturelle d'Orx représente une étape migratoire européenne de premier plan. Au sud, le fleuve et ses barthes (zones humides du bord de l'Adour) font également l'objet d'un intérêt écologique majeur, notamment de la part du Centre Permanent d'Initiative à l'Environnement. Au gré des saisons, les forêts de pins, chênes, aulnes, châtaigniers, acacias, permettent la randonnée, la cueillette (cèpes, châtaignes etc …) ou la chasse (palombes, bécasses ...). Les fermes qui parsèment le paysage vivent de la culture (céréalière, maraîchère, florale ...) et de l'élevage, celui des volailles bien entendu mais aussi des «blondes d'Aquitaine». Cette race bovine prisée pour sa viande fait d'ailleurs l'objet d'un concours annuel, à l'occasion des fêtes d'été.

Saint Martin de Seignanx possède deux bourgs distants d'un kilomètre. Le plus ancien abrite l'église, la mairie et les commerces tandis que le quartier neuf héberge l'école, la poste et le restaurant.

église de Saint Martin de Seignanx -1964708443

Église de Saint Martin de Seignanx

Notre pèlerin entre à Saint Martin de Seignanx à midi. Très bon accueil de Daniel MICHEL qui vient lui attribuer ses quartiers pour cette nuit dans la salle Valérie. Il apprend qu'il est invité chez Maryse et Daniel MICHEL pour le dîner. Direction, le super marché pour quelques emplettes. Il goûte une spécialité locale. Lorsqu'il rentre dans la salle Valérie, un matelas a été posé et de suite il s'octroie une bonne sieste réparatrice. Une invitation à la plage à Ondres par Daniel ne se refuse pas et les voilà partis pour la mer. Notre ami est aux anges par tant de gentillesse. Un excellent repas, aux couleurs locales s'en suit chez Maryse et Daniel avant de se coucher.

Bonne soirée, à demain

Marthe, à suivre …

Parcours du jour 34.6 km

Cumul 996.5 km/1045 km

Publié dans Articles récents

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
salut à tous, cette année je suis retourné sur mes traces et j'ai rencontré des vrais amis(ies) à st martin de seignanx à st geour à magescq à callen à chauvet haut en charente un vrai bonheur la
france est belle et il y a des gesn extraordinaires pour leurs acceuils j'ai juste un mot à dire merci gros schmoutz et bvive le don d'organes
yves
Répondre